Le fluor des dentifrices peut-il être toxique pour l’organisme ?

dentifrice

A la pharmacie ou en supermarché, de nombreux dentifrices affichent de fortes quantités de fluor ; les plus dosés n’étant vendus qu’en officine. Mais une concentration importante est-elle toxique ? Les enfants peuvent-ils être exposés à un surdosage ?

Une substance indispensable à la vie.

Du point de vue de la chimie, le fluor comme le chlore ou l’iode est un oligo-élément. C’est-à-dire un élément minéral nécessaire à la vie. Même à de très faibles quantités, ces substances sont actives. A un certain seuil, elles deviennent rapidement toxiques. Le fluor a la capacité de se lier avec quasiment tous ce qu’il rencontre, notamment au contact de tissus minéralisés qu’il durcit.

Des cas de surdosage.

Un apport trop important de fluor peut provoquer se que l’on appelle une fluorose dentaire se traduisant par des modifications de couleur et de structure de l’émail. Des taches blanches apparaissent alors sur les dents. Les chewing-gums riches en fluor peuvent aussi contribuer à renforcer ce surdosage.

L’importance des dentifrices enfants.

Les enfants sont les plus exposés aux cas de fluoroses dentaires provoqué par un apport trop important de fluor. La dernière étude publiée sur ce sujet date de 1998. Elle monte que prêt de 60 % du dentifrice est avalé chez l’enfant de trois ans. Cette ingestion constitue la cause principale de surdosage. Cela peut être renforcé par un dentifrice non adapté trop riche en fluor et un apport en goutte ou comprimé souvent prescrit par le pédiatre. C’est pour cette raison que les dentifrices à base de fluor sont déconseillés avant cet âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *