Les 3 plantes anti stress de la rentrée

rentrée plante

Venue de l’Europe centrale : le Rhodiola

Cette plante vivace de petite taille est capable de résister aux climats les plus extrêmes. Elle est d’usage millénaire en Sibérie et en Scandinavie. Les médecins russes ont été les premiers à l’étudier, en l’incluant dans les préparations des cosmonautes et des athlètes olympiques.

Pour une meilleure résistance au stress.

Des travaux récents montrent parmi les actifs de cette plante, la présence de glucosides spécifiques : la rosavine et la salidroside. Le Rhodiola agit comme stimulant du système nerveux central produisant notamment une activation des fonctions cognitives (concentration, vigilance, mémorisation, apprentissage). De plus, ses propriétés adaptogènes contribuent à augmenter la capacité de l’organisme à résister au stress.

Réservé à l’adulte de plus de 15 ans. Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d’allaitement.

Guarana : le concentré de caféine.

Très présente dans la foret amazonienne, cette plante grimpante est cultivée dans les régions de Bahia et du Mato Grosso. Une fois mûr, le fruit laisse voir une graine noire cernée d’un arille blanc, faisant penser à un œil. La pâte préparée avec les graines de Guarana est la base de boissons toniques traditionnelles chez le peuple Guarani.

Stimule le système nerveux central

Sa teneur en café est trois fois plus élevée que celle du café et peut atteindre le taux exceptionnel de 10%. En activant les métabolismes, la caféine aide à combattre les états de fatigues sans causes organiques. En augmentant la lipolyse (combustion des graisses), elle favorise le déstockage des réserves lipidiques.

Réservé à l’adulte de plus de 15 ans. Ne pas utiliser en cas de grossesse ou d’allaitement.

Sédatif et anxiolytique … la passiflore.

Cette liane doit son nom de la forme curieuse de ses fleures, connue depuis le XIXe siècle, l’activité de la passiflore repose sur la synergie de ses composants. les enfants comme les adultes peuvent recourir à son effet bénéfique reconnu sur la nervosité et les troubles du sommeil. Bien toléré, l’extrait de passiflore apaise, calme et favorise la détente musculaire.

A prendre de préférence le soir. Déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *