Mon bébé peut-il avoir des carences ?

girl eating yogurt

Trop de protéines et de sel, pas assez de matières grasses, l’alimentation des bébés comportent parfois des déséquilibres.

Un important besoin de matière grasse.

Pour se développer, le système nerveux central a besoin de matière grasse. Un apport majoritairement insuffisant chez les bébés. Selon une étude* : 80% des enfants de 12 mois et 92% des 30-35 mois manquent d’apport en lipide.

Trop de protéines néfastes pour les reins.

Ce déficit en matières grasses (lipide) est souvent compensé par un apport excessif de protéines. Ainsi certains enfants de 3 ans consomment 4 fois plus de protéines que les apports recommandés par la SFAE. Ces excès peuvent avoir un impact sur le rein, organes chargés de les éliminer.

Quels aliments favoriser ?

Pour éviter ce déséquilibre et d’autres types de carence (comme celle du Fer), il est recommandé de favoriser un apport plus important de viande et œufs ainsi que de limiter l’apport de lait de vache.

Très répandue dans les pays nordiques, le lait croissance ou 3ème âge est l’aliment le plus équilibré en matière d’apports nutritionnels.

L’étude Nutri-bébé SFAE 2013 rappelle que consommer une quantité suffisante (2 biberons par jour) de lait 3ème âge, couvre l’essentiel des besoins en fer, vitamines, acides gras essentiels et contient moins de sodium et de protéines pour éviter une surcharge de  l’organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *