La kératine contenue dans mon shampoing est-elle d’origine animale ?

Woman washing her hair

De plus en plus de shampoings mentionnent la présence de kératine. D’où vient cet élément ? Quel est son intérêt réel ?

 La kératine : nouvel ingrédient à la mode dans les shampoings.

Naturellement présente dans le corps humain, la kératine est un élément important dans la composition du cheveu. Elle permet souplesse, brillance et imperméabilité. Derrière ce nom se cache en réalité une protéine bien connue pour créer des ponts disulfures, sorte de lien avec d’autres protéines  ; d’où l’effet de résistance et de souplesse.

Depuis quelques années, toutes les grandes marques de soin du cheveu ont développé leur gamme de shampoings et autres soins contenant cet élément. Cependant, bien q’incluse dans les produits cosmétiques, cette molécule volumineuse ne semble pas pouvoir pénétrer à l’intérieur du cheveu, celui-ci étant pourvu d’écailles bien alignées. Son action de surface permet donc juste un effet antistatique facilitant le coiffage.

Une origine souvent animale.

 Pour obtenir la kératine, les marques de cosmétiques utilisent la plupart du temps de la plume de volailles ou de la laine de mouton. Cette matière première est hydrolysée pour obtenir une poudre blanche (dénommée Hydrolized Keratin sur la liste des ingrédients de votre produit cosmétique).

Parfois, certaines marques utilise de la phytokératine d’origine végétale, dont la composition reste proche de la kératine animale. Souvent issu du blé, cette poudre plutôt beige est dénommée sous le nom de Hydroysed Wheat protein.

Qu’elle soit d’origine végétale ou animale, la kératine n’aura donc comme seul intérêt celui de faciliter de coiffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *